Ar en deulin

Ar en deulin

4ème de couverture

alt

Yann-Ber Calloc’h

Breizh Hor Bro, Kendalc’h

2-84346-202-9

15€

À Genoux, Recueil bilingue

Yann-Ber Calloc’h est né à l’île de Groix le 21 juillet 1888 dans une famille de marins-pêcheurs.

Poète chrétien et barde breton (sous le nom de Bleimor), il écrivit ses premiers textes au petit séminaire de Sainte-Anne-d’Auray. Dès les premières parutions de la revue Dihunamb en 1905, il y apporte son active collaboration, en faisant paraître, outre une partie des poèmes qui composent ce livre, des articles, des études historiques et des oeuvres dramatiques écrits en dialecte vannetais.

À la déclaration de guerre de 1914 , Yann-Ber Calloc’h s’engagea. Nommé aspirant, puis sous-lieutenant, il trouva la mort le 10 avril 1917 à l’entrée d’un abri dans une tranchée du bois d’Urvilliers (près de Saint-Quentin). Criblé d’éclats d’obus, il fut tué sur le coup et enterré au cimetière de Cerisy. Le 8 juillet 1923, son corps fut ramené à Groix, où il repose désormais.

Pour n’être pas très abondante, l’oeuvre de Calloc’h, dont le grand intérêt réside dans l’emploi de la langue et dans un lyrisme admirable, a attiré sur la littérature bretonne l’attention des lettres du monde entier. Aussi, peut-on considérer Ar en deulin comme l’un des chefs-d’oeuvre de la poésie bretonne.