Comment peut-on être breton ?

Comment peut-on être breton ?

4ème de couverture

alt

Morvan Lebesque

Éditions du Seuil

essai sur la démocratie française

À quinze ans, Morvan Lebesque constate que son pays, la Bretagne, est une colonie de l’intérieur, privée de son histoire, de sa langue et travestie en folklore puéril et réactionnaire. Appliquant cette découverte au reste de la France, il perçoit l’antagonisme fondamental entre la nation libertaire et l’état centraliste et niveleur. La démocratie, en effet, est inséparable du respect des pluralismes ethniques, du libre essor des énergies régionales, de la création de pouvoirs de base, de la reconnaissance des cultures minoritaires que, seuls en Europe, trois États refusent à leurs provinces : l’Espagne franquiste, la Grèce des colonels et la France.

La revendication bretonne forme donc la trame de cet ouvrage. Le lecteur y trouvera matière à s’étonner, découvrant nombre de faits constamment censurés : ainsi, l’importation du cléricalisme en Bretagne sous Louis XIV ou l’étonnant réveil breton actuel. Mais à la différence de certains avocats de cette cause, l’auteur situe la revendication bretonne à gauche : il récuse à la fois le régionalisme paternaliste et le nationalisme séparatiste et se place sous le triple signe de Proudhon, de Jaurès et de mai 68.

La résurrection de la culture et de la personnalité bretonnes se fonde sur un humanisme, et tend à un universalisme. Peut-être est-elle une des promesses de ce « socialisme à visage humain » que nous devrons instituer avant la fin du siècle, sous peine de servitudes démesurées.

Né à Nantes (Bretagne) le 21 janvier 1911. Études secondaires au lycée Georges-Clémenceau. Différents métiers, enfin journaliste : critique de théatre, de cinéma, de télévision ; depuis 1952, chroniqueur politique au Canard Enchaîné. Nombreux reportages.

A publié un roman sur la guerre, Soldats sans espoir, des recueils de chroniques, La loi et le système. Un Camus dans les « Écrivains de Toujours ». Les centres dramatiques de l’Ouest, de l’Est et du Midi ont créé quatre de ses pièces : La découverte du nouveau-monde (inspiré de Lope de Vega), Les fiancés de la Seine, Venise Sauvée (D’après Th. Otway), L’amour parmi nous. Termine actuellement un livre de nouvelles. La Reine-Mère.