Subscribe

Get the latest posts delivered right to your inbox.

or subscribe via RSS with Feedly!

Dictionnaire biographique du mouvement breton

Dictionnaire biographique du mouvement breton

Dictionnaire biographique du mouvement breton

Lionel Henry

Yoran Embanner

978-2-916579-59-7

28€

XX- XXIe siècles

Ce dictionnaire biographique du mouvement breton est appelé à devenir un ouvrage de référence. Avec plus d'un millier de notices individuelles, il retrace ce que l'Emsav doit à des initiatives individuelles, aussi bien sur le plan politique que linguistique ou plus généralement culturel. De Roparz Hemon à Yann Fouéré en passant par Pêr Denez, Yann Sohier, Polig Monjarret ou encore Ronan Leprohon, les exemples sont nombreux de ces parcours qui ont profondément marqué l'histoire de l'Emsav si ce n'est celui de la Bretagne. Plusieurs années de recherches ont été nécessaires pour établir des notices inédites concernant les militants bretons de la première guerre mondiale, à l'aventure Diwan et aux dernières expériences : le .bzh ou facebook en breton sur internet, Aï'ta, Breizhistance, etc… En ce qui concerne les militants vivants, l'auteur a essayé, dans la mesure du possible, de faire valider les notices par les intéressés.

Cet ouvrage devrait intéresser le chercheur, le journaliste, le curieux mais également le militant lui-même. En effet, il apparaît évident que ce recensement d'expériences individuelles cherche, en même temps qu'il sert la connaissance, à rendre un hommage à ceux dont l'action s'est écrite de façon désintéressée, dans le respect des valeurs humaines, afin que le peuple breton retrouve plus de liberté.

Né en 1970 à Rennes, Lionel Henry est un militant de l'Emsav depuis une vingtaine d'années. Professeur d'histoire-géographie dans le secondaire, il participe au combat politique, notamment comme élu local dans le pays de Rennes, tout en poursuivant ses recherches sur l'Emsav. Il a ainsi rédigé plusieurs ouvrages sur la question bretonne et participé, tout récemment, à la réalisation d'un documentaire sur le FLB pour la télévision publique.

Commentaires: