Kan ha diskan

Kan ha diskan

4ème de couverture

Mikaela Kerdraon

Coop Breizh

978-2-84346-300-6

15€

Correspondances Grall-Glenmor

“Ces gens-là prétendent que la Bretagne, ça n’était plus rien. Rien du tout. J’avais tort de croire que mon pays n’avait plus d’expression propre, plus de poètes, plus de bardes. Le barde des Celtes qui ne veulent pas mourir, je l’ai trouvé, c’est Glenmor.”

Nous sommes en 1966, Xavier Grall vient de découvrir le “porte-voix d’un peuple baillonné” qui lui ouvre les portes de la nuit d’une Bretagne humiliée à laquelle il veut rendre son identité et sa dignité. Coup de foudre immédiat et réciproque, prélude d’une longue et fructueuse amitié scellée par leur engagement tout autant que par leur goût de la fête et par un lyrisme qui habitait leur vie autant que leurs écrits.

Le présent ouvrage évoque la rencontre de ces deux hommes et leur marche commune pour une Bretagne vivante et debout, à travers textes et lettres :

nombreux articles écrits par Xavier Grall sur Glenmor ;

la belle aventure de La Nation bretonne, périodique politique, satirique et culturel lancé par les “trois G” : Glenmor, Grall et Alain Guel.

la correspodance échangée par Xavier et “Milig” dans les années 1976-1978, restée inédite à ce jour, mais dont ils avaient ensemble préparé la publication sous le titre Kan ha diskan.

Ce livre présente en quelques sorte toutes les correspondances et la complicité de ces deux “chapardeurs d’étoiles et de songes” qui ont à eux seuls réinventés et transfiguré la Bretagne.

Édition établie par Mikaela Kerdraon, auteur de Xavier Grall, une sacrée gueule de Breton (prix Breizh 2001) et de la présentation d’ Au nom du père - Chroniques du Logeco de Xavier Grall (2003).

Préface d’Hervé Le Borgne.