Subscribe

Get the latest posts delivered right to your inbox.

or subscribe via RSS with Feedly!

La Bretagne et la guerre d'indépendance américaine

La Bretagne et la guerre d'indépendance américaine

Le 4 juillet 1776, les treize colonies anglaises d'Amérique du Nord proclament leur indépendance et la guerre, déjà larvée depuis quelques mois, devient une vraie guerre qui ne prendra fin que sept ans plus tard, le 3 septembre 1783, avec le traité de Paris, qui consacrera définitivement la naissance des États-Unis.

Le rôle capital de la France dans l'indépendance américaine, illustré par le personnage emblématique de LA Fayette, est bien connu et régulièrement célébré des deux côtés de l'Atlantique à l'occasion d'anniversaires ou d'autres temps forts des relations entre la France et les États-Unis.

Curieusement, le rôle de la Bretagne et des Bretons dans cette guerre qui a donné naissance aux États-Unis, aujourd'hui première puissance mondiale, est resté largement dans l'ombre. Pourtant, plus de 20 000 Bretons ont pris part à la Guerre d'Amérique et près de 2 000 d'entre eux y pnt perdu la vie, de nombreux affrontements navals ont eu lieu tout près des côtes bretonnes; la Bretagne toute entière a vibré ardemment pour la cause américiane et des Bretons sont partis dès 1776 et 1777, dont le marquis de La Rouërie, combattre aux côtés de George Washington; le rôle des ports bretons a été capital dans le ravitaillement des colonies révoltées; on peut dire aussi que l'US Navy est née en Bretagne; bien plus que Beaumarchais, c'est un Nantais, Le Ray de Clermont, qui a été le principal financeur et pourvoyeur d'armes et de munitions de l'armée de Washington et c'est sa demeure de Passy, où il a hébergé son ami Benjamin Franklin qui a joué durant toute la guerre le rôle d'ambassade officieuse des États-Unis…

Philippe Carrer

Les portes du Large

ISBN : 2-914612-17-6

22€

Commentaires: