Lire le français d’hier

Lire le français d’hier

4ème de couverture

Gabriel Audisio, Isabelle Bonnot-Rambaud

Armand Colin

2-200-31271-7

Manuel de paléographie moderne XVè-XVIIIè siècle

A la recherche du passé, amateurs et spécialistes sont de plus en plus nombreux à vouloir remonter dans le temps, jusqu’à l’Ancien Régime, soit les XVIè, XVIIè et XVIIIè siècles. En France, en Belgique, en Suisse comme au Québec mais aussi en Allemagne et aux Pays-Bas, bien des manuscrits de cette période sont écrits en français. Pourtant ils paraissent illisibles.

C’est que les scribes d’alors, constituant une minorité lettrée de la société, s’étaient dotés d’un système d’écriture particulier, destiné certes à économiser du papier et à gagner du temps, mais aussi à les valoriser puisque, de cette façon, ils étaient les seuls à pouvoir lire et écrire. La difficulté que nous rencontrons aujourd’hui était celle de la majorité de la population de cette époque.

Pourtant il suffit de posséder le code pour réussir à lire tous les textes. Le présent ouvrage se veut un manuel de paléographie. La paléographie étant la science de l’écriture ancienne et le manuel un livre pratique, il vise à l’aide de nombreux exemples, à initier le débutant à l’écriture française des XVè-XVIIIè siècles. En découvrant et en apprivoisant la forme particulière de certaines lettres, les ligatures, les déformations dues à une écriture de plus en plus cursive, les abréviations des mots les plus usités, chacun peut maîtriser parfaitement cette « science » qui n’est qu’une « technique » et lire le français d’hier.

Gabriel Audisio, agrégé de l’Université, a enseigné à l’université de Provence de 1977 à 1989 comme assistant puis maître de conférences au département d’histoire. Après avoir exercé à l’université Blaise-Pascal de Clermont-Ferrand (1989-1992), il est à présent professeur d’histoire moderne à l’université de Provence. Il a créé un enseignement de paléographie dans ces deux départements et s’est spécialisé dans l’histoire du XVIè siècle, des religions, des mentalités, des cultures. Il a signé dix ouvrages parmi lesquels Le barbe et l’inquisiteur...(Apt, 1532), Aix, Edisud, 1979 ; Les « Vaudois ». Naissance, vie et mort d’une dissidence (XIIè-XVIè siècle), Turin, A.Meynier, 1989. Il a publié dans la présente collection Les français d’hier (1) : des paysnas (XVè-XIXè siècle) et prépare le second volet : Les français d’hier (2) : des croyants (XVè-XIXè siècle).

Isabelle Bonnot-Rambaud a fait ses études à l’école de Chartes (1978-1982) et obtenu son diplôme d’archiviste-paléographe en 1982. Elle se spécialise en Histoire moderne (thèse sur Henry Arnauld —1648-1692 — publiée en 1984). Conservateur aux Archives départementales de l’Hérault - Montpellier (1982-1984), puis Directeur aux Archives municipales de Marseille depuis 1984, elle assure un cours de paléographie à l’usage du public des Archives depuis 1982.