Richard Llewellyn

Richard Llewellyn

Skrivagner(ez)

Né à Londres en 1906 et mort en 1983.

A seize ans, il va en Italie apprendre le métier de l'hôtellerie, utilisant ses loisirs à étudier la peinture et la sculpture. Après trois années qu'il qualifiera de "turbulentes", il s'engage dans l'armée où il reste cinq ans.

En 1931, revenu à la vie civile, il se tourne vers le cinéma où il gravit les échelons de figurant à metteur en scène avec un interlude comme reporter.

Sa première pièce, Poison Pen (la plume empoisonnée, 1938), obtient un succès à Londres. Son premier roman remporte un succès plus grand encore l'année suivante : How Green was my Valley (Qu'elle était verte ma vallée!, 1939), adapté avec une égale bonne fortune à l'écran en 1941. None but the lonely Heart (Rien qu'une âme solitaire) paraît en 1943 dans une version qui sera complétée en 1969.

Après le seconde guerre mondiale où Richard Llewellyn se bat dans un régiment gallois comme lieutenant puis capitaine, il continue à publier divers romans, dont deux font suite à Qu'elle était verte ma vallée! : Up into the singing mountain (Là-haut, dans la montagne qui chante, 1960) et Down where the Moon is Small (Là où la lune est petite, 1966). Trois autres romans ont parus en 1968,1970 et 1973.

Qu'elle était verte ma vallée (1939)